Perspectives... et réalités.   

    Je vous avais donné rendez-vous dans ces mêmes colonnes pour vous informer de la décision du gouvernement concernant l'éventuelle obligation pour les  communautés de communes de compter avant 2017 un minimum de 20 000 administrés. Si j'en crois les rumeurs qui circulent rien n'est clairement arrêté  pour l'instant, abandon pur et simple, mesures dérogatoires, etc…  Il faut donc donner encore un peu de temps au temps pour en arriver aux certitudes.

     Ce qui préoccupe  actuellement les services de l'état, raison pour laquelle Monsieur le Préfet nous a récemment conviés à une réunion de travail à Gimont, c'est le devenir de nos petits artisans et commerçants en cette période de crise économique. Madame la Sous-préfète de Condom,  plus particulièrement chargée du dossier des petites et moyennes entreprises, est actuellement en visite sur l'ensemble du département pour collecter un maximum d'informations à ce sujet. En effet, cette crise, dont on parle depuis déjà plusieurs années, commence à produire ses effets négatifs sur l'ensemble du tissu économique de notre territoire.

     Je ne m'étendrais pas ici sur le domaine privé mais plutôt sur l'impact de l'actuelle disette financière sur les projets des collectivités. En raison des obligations qui leurs sont faites de normaliser l'accessibilité et la sécurité des bâtiments publics quelques gros chantiers ont été récemment réalisés sur les communes voisines. Tournecoupe n'a pas échappé à la règle et 2015 verra se prolonger le cheminement pour les personnes à mobilité réduite jusqu'à la salle des fêtes. La création de toilettes adaptées aux handicapés et la mise aux normes des salles municipales suivra.

     Il est fort probable que si les restrictions des dotations se prolongent, comme on peut le craindre, cette période sera suivie dans nos petites communes de plusieurs années sans projets importants à confier à nos artisans locaux. Monsieur le Préfet nous a fait savoir que la répartition des subsides de l'état serait modifiée de façon à privilégier les communes qui seront porteuses de projets. Nous ne pouvons que nous féliciter de cette initiative dans un département comptant une forte proportion de personnes retraitées ou bénéficiant de la solidarité sociale.

     En effet, seul le maintien de l'emploi, par le soutien de nos artisans et commerçants, permettra de maintenir le niveau de financement de ces prestations.

                                                           Gérard Bassau

 

 

Actualités

Des nouvelles du club de Savate, boxe française.
Club TBFPetit zoom sur une association locale en progression.

Un après-midi musical proposé par le comité des fêtes
J  Cordes  TRCPE  29nov 2014  ALes "Jeunes Cordes" ont enchanté leur public dimanche à Tournecoupe

Tournecoupe a commémoré le centenaire du début de la grande guerre
vue généraleUn 11 novembre marqué par le travail de mémoire de nos écoliers.

voir toutes nos actualités

         
      
>>>>>>>>>><<<<<<<<< 
       
voltaire
        
 
                                   
                <<<<<<<<<<>>>>>>>>>>>>